Nos professionnelles publient!!!

D’abord bachelière en études littéraires, Mélanie Dutemple a été responsable d’un centre d’aide en français au collégial et professeure de français et de littérature pendant près de 20 ans. Elle a par la suite complété une maîtrise en orthopédagogie avec mention d’excellence sous la direction du professeur André Moreau et de l’orthophoniste réputée Brigitte Stanké. Ses travaux ont porté sur l’enseignement explicite de l’orthographe lexicale aux élèves dyslexiques. Doctorante en éducation, elle concentre présentement ses recherches sur l’enseignement des régularités orthographiques et offre des formations et des conférences internationales sur le sujet. Elle est également boursière 2016 et 2017 en recherche pour la littératie et l’inclusion (ERLI) et participe à une recherche portant sur l’enseignement explicite de l’orthographe (FQRSC) dirigée par Brigitte Stanké. Elle est aussi chargée de cours en adaptation scolaire à l’Université du Québec en Outaouais. Elle a accompagné des centaines d’élèves de tous les niveaux et a développé une expertise précieuse auprès de jeunes ayant des troubles d’apprentissage, notamment auprès de jeunes dysorthographiques et dyslexiques.

Revue de L’ADOQ, volume 11, juin 2021, Enseignement et rééducation de l’orthographe lexicale : implications didactiques et orthopédagogiques auprès d’élèves faibles orthographieurs

 

 

Carol-Ann détient un baccalauréat en adaptation scolaire de l’Université de Montréal et elle complète un DESS en orthopédagogie.

L’article porte sur l’enseignement de l’algèbre en contexte d’adaptation scolaire est sans aucun doute un défi. Préoccupées à dégager des pratiques efficaces adaptées aux caractéristiques des élèves, nous partageons dans cet article nos réflexions sur le potentiel de la verbalisation. Nous montrons notamment comment l’usage de la verbalisation par l’enseignant et par les élèves peut permettre une transition graduelle du concret à l’abstrait et contribuer ainsi à favoriser l’apprentissage de l’algèbre, et comment cet usage peut prendre place au sein de situations signifiantes et motivantes pour les élèves. Nous terminons en donnant des exemples de tâches pouvant susciter la verbalisation chez les élèves.

 

1173-Texte de l’article-2745-1-10-20210330